Bien que l’hericyclage soit une méthode très simple à adopter, certains éléments sont à considérer afin que cette pratique soit bien appliquée.

1 | Les conditions de tonte

Une pelouse doit être maintenue à une hauteur de 8 à 10 cm et tondue régulièrement. On ne doit pas tondre plus du tiers de la longueur de la feuille à la fois. Une tonte appropriée donne des résidus de tonte courts, non visibles et facilement décomposables par les microorganismes.

2 | La lame de la tondeuse

On peut pratiquer l’herbicyclage avec une lame ordinaire à condition que celle-ci soit bien affûtée et les brins de gazon secs. Toutefois, des lames de tondeuse spécialement adaptées à l’herbicyclage sont vendues dans les magasins spécialisés. Ces lames, aussi appelées lame déchiqueteuse se présentent sous différentes formes et peuvent être installées sur la majorité des tondeuses. La particularité de ces lames est qu’elles gardent les résidus de tonte plus longtemps sous la tondeuse afin que ceux-ci soient coupés plusieurs fois jusqu’à ce qu’ils soient réduits en petits morceaux.

À retenir

Facile à adopter, l’herbicyclage vous permet de :

  • Diminuer le temps requis pour la tonte
  • Réduire la durée d’entretien de la pelouse (moins d’arrosage, de fertilisation et moins de mauvaises herbes)
  • Renforcer la santé de la pelouse
  • Réduire le volume de déchets